Côte d’Ivoire

C’est en Côte d’Ivoire que l’Association Saint-Camille-de-Lellis est née, en 1991.

Il y a actuellement quatre centres d’hébergement, où se réalise le premier accueil des personnes souffrant de la maladie mentale. À ceux-ci s’ajoutent six centres de réhabilitation, ainsi qu’un projet de centre au sud du pays, dans la région d’Abidjan.

Lieux :

  • Bouaké : deux centres d’hébergement et quatre centres de réinsertion. Seuls deux de ces derniers tiennent des activités pour l’instant, faute de moyens.
  • Korhogo : un centre d’hébergement et un centre de réinsertion
  • Bondoukou : un centre d’hébergement et un centre de réinsertion à Bondoukou

On compte également un établissement hospitalier sur ce territoire. L’Hôpital Saint-Camille à but non-lucratif a ouvert ses portes à Bouaké en 1998, pour venir en aide aux centres d’accueil psychiatriques dans la prise en charge des pathologies des patients des centres. Il soigne également aujourd’hui les autres maladies, particulièrement pour secourir les populations les plus démunis à un coût modique.

Un réseau de centres de relai pour les lieux plus éloignés des centres est déjà en place et prend de l’expansion chaque année.

 

Carte.Cote_.Ivoire.04.09.201


Recherche sur ce site :