L’Association Saint-Camille remercie le Seigneur pour deux de ses servantes

L’Association Saint-Camille remercie le Seigneur pour deux de ses servantes

Ce Samedi 28 décembre 2019 au centre Saint-Camille de Tokan, l’Association Saint-Camille a honoré les Sœurs Johanna et Marie Francis. Cette cérémonie visait à rendre grâce à Dieu pour le service accompli par la Sœur Johanna Poisson à la Saint Camille et pour son retour dans sa Communauté en France, aussi à rendre hommage au Seigneur pour les 50 ans de présence de la Sœur Marie Francis Beau au Bénin. Un autre point marquant, c’est le baptême de 19 de nos amis « Malades mentaux stabilisés » et de deux qui ont reçu la communion. Les présences notoires de l’Archevêque Émérite de Cotonou GANYE Antoine, de la ministre des Affaires Sociales et de la Micro-finance Véronique TOGNIFODE, du Président de l’Association Saint-Camille Grégoire AHONGBONON, du Maire de Bohicon Luc ATROKPO et de Biens d’autres personnalités ont donné une allure  majestueuse à ce qui convient d’appeler une fête, pour être humble.

Cette fête c’était aussi la réunion de trois familles chrétiennes : L’Association Saint Camille de Lellis « Oasis d’Amour », la Communauté des Sœurs de la Providence de la Pommeraye à laquelle appartient la sœur Johanna et la Congrégation Romaine de Saint Dominique à laquelle est rattachée la sœur Marie Francis. Cette réunion est une preuve du langage commun de l’église devant la cause des pauvres sur qui l’église jette un regard de compassion.
Les étapes étaient les suivantes :
A 9 h 45 : Accueil de l’Archevêque
10 h : la messe
12 h 15 : les discours
13 h : les repas

Le tout parrainé par l’Archevêque et l’illustre Maire de Bohicon.

La soeur Johanna et Grégoire

L’Archevêque a mis en exergue l’engagement indéfectible de la sœur Johanna pour la cause des malades mentaux sans pour autant négliger la contribution de la Sœur Marie Francis, deux figures clés du succès de l’ONG.

Dans son discours, le Directeur du centre de Tokan Ernest HOULENOU a souligné comment en se conformant à l’évangile  la sœur Johanna a su aider ces pauvres. Le responsable de l’ONG Grégoire AHONGBONON, père charismatique de tous les malades mentaux a révélé le rôle clef de la sœur Johanna à qui il doit en grande partie le succès de l’ONG. Quant à la Sœur Johanna, elle a exprimé la joie qu’elle ressent d’avoir soutenue l’Association dans la réhabilitation des malades mentaux.

La soeur Marie Francis

Nous exprimons ici notre vive reconnaissance envers le sponsor : l’ONG « Que devenir Bénin » qui a si bien pris en charge la cérémonie offrant un copieux repas à la fin à tous car nous savons que ces moments manquent à nos amis.

Nous ne saurons décrire toute leur joie.

Il faut retenir que pour l’Association Saint-Camille toutes les pierres apportées à l’édification de l’église ont du prix.

QUELQUES IMAGES

 


Leave a Reply

*