Journée mondiale des femmes

Journée femmes

Journée mondiale des femmes

DES FEMMES D’AVRANKOU SE MOBILISENT AUX COTES DE L’ASSOCIATION SAINT CAMILLE

Le centre Saint Camille d’Avrankou a célébré les femmes en ce jour du 08 mars 2017. Les festivités se sont déroulées devant ledit centre en présence de nombreux invités, parmi lesquels les femmes de l’AFAD.

L’Association Saint Camille est une ONG qui œuvre pour la réhabilitation des malades mentaux. ONG internationale, elle est présente en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Togo et au Bénin. Travaillant pour une société plus juste, l’Organisation n’est pas indifférente à la situation des femmes; aussi, elle a profité de cette occasion pour appuyer les efforts consentis par divers organes dans le sens de l’égalité des sexes. Ayant des objectifs communs avec l’AFAD (Association des Femmes d’Action pour le Développement d’Avrankou), les deux volontés unies ont été la source de cette fête.

La cause des femmes est de plus en plus de mise dans les politiques, tant au niveau des institutions internationales qu’au niveau national. L’ONU l’a d’ailleurs inscrit parmi ses « objectifs pour le développement durable »: Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles. Déjà d’indéniables progrès permettent de montrer que cette question contribue à la qualité de la vie. Certains obstacles, desquels en Afrique la tradition, restent toutefois un défi.

C’est ainsi que chaque année une journée est spécialement consacrée à ces dernières. C’est l’occasion de faire le bilan, mais aussi de réveiller les consciences sur la situation des femmes et de renouveler également la détermination pour continuer cette lutte.

L’éducation incontournable

Cette fête a été marquée par divers moments: interventions, prestations musicales avec une artiste de renom « ZES » ainsi qu’une pièce de théâtre. Les interventions ont toutes soutenu le bien fondé de l’égalité des sexes, considérant l’éducation des filles comme une condition sine qua none. Le directeur du centre n’a d’ailleurs pas manqué de le mentionner dans son discours. Le sketch aura porté sur ce même thème. Il racontait l’histoire d’une jeune fille qui est arrachée par son oncle aux travaux champêtres pour l’envoyer à l’école. Elle se révèle brillante dans les études et devient magistrate, ce qui vaut beaucoup d’honneur et de fierté à sa famille. Relatée en langue Fon, la pièce, conçue par d’anciens malades de l’Association Saint Camille est un vecteur pour convaincre les populations.

Entre optimisme et action

Pour la présidente de l’AFAD, Ernestine Akpovo: « La femme est la lumière de du monde, le sel de la vie. » En entrevue juste après les prestations, portant un regard sur la politique de l’Etat en faveur les femmes, elle a souhaité que le gouvernement les organise et les aide à une autonomie réelle ; « il ne suffit pas de fêter », a-t-elle affirmé.

Pour conclure la célébration, Innocent Amadji, directeur des ressources humaines de l’Association Saint Camille, a invité toutes les femmes à croire en elles-mêmes et à ne plus se réfugier sous leur sexe pour se limiter.

Les femmes ont pris conscience de leur cause, elles travaillent pour une société égalitaire, apportant leur contribution aux côtés de celle des autorités. Nous saluons le fait que les hommes se joignent aux femmes pour promouvoir les intérêts de celles qui sont considérées le sexe faible. Mais dans de nombreux pays, ce combat se heurte à une forte résistance basée sur la tradition ou encore la religion. Cela ne devrait décourager personne.

Suivez cette émission de radio

En cette occasion de la journée mondiale de la femme, nous avons également élaboré une émission avec les femmes de Saint Camille de Tokan (Bénin). Malgré les problèmes qu’elles ont soulevés, nous pouvons remarquer leur optimisme pour l’égalité des sexes.


Leave a Reply

*

Recherche sur ce site :