Heureuse parce que rétablie, merci à la Saint-Camille

Heureuse parce que rétablie, merci à la Saint-Camille

Pour des questions d’anonymat, nous préférons l’appeler Flore(la dame avec du bleu dans le vêtement), l’autre étant sa tante. Encore petite c’est sa tante qui prend soin d’elle jusqu’à ce qu’elle grandisse et se marie. Elle avait un commerce florissant, mais on le saura plus tard, elle et son mari ne s’entendaient pas du tout parce qu’elle n’avait pas d’enfant. Ce manque d’enfant va l’affecter pendant toute sa vie, de fait, elle avait fréquemment une mauvaise humeur. Son mari finira par la chasser et sa tante l’amène au village où elle lui demande de rester mais flore venait continuer son commerce à Tokpa(Marché de Cotonou). Un jour et cela peut être le début de la maladie, elle s’est trompée de marchandises et cela lui a couté cher, Flore, copieusement battue atterrie à la prison où son comportement anormal ne tardera pas à se signaler. Elle est de ce fait libérée avec une note citant sa déficience mentale. L’Association Saint Camille finira par la récupérée dans les rues en 2016 et elle sera traitée. Flore en 2021 retrouve sa tante, libérée du centre de Tokan, les responsables la confient à sa tante.

Pour elle, la Saint-Camille est une aubaine qu’elle devait connaitre plus tôt, cela lui aurait épargné des dépenses inutiles. Elle remercie vivement le Fondateur de la Saint-Camille.