Concerts géants à la Saint Camille

Concerts géants à la Saint Camille

Après de sérieuses préparations à tous les niveaux, les pensionnaires de la Saint Camille de Calavi ont tenu deux concerts géants les 18 et 19 mars 2016 à partir de 19 heures. Les responsables n’ont pas lésiné sur les moyens pour soutenir les concerts. Ce fut l’occasion pour le lancement de l’album  « le fou n’est pas foutu »: chants d’espoir pour les malades mentaux. Un produit de qualité mis au point sur place au centre. De nombreux artistes étaient présents comme pour combler le fossé entre univers malades mentaux et la société, établissant ainsi une égalité dont les malades ont tant besoin.

 

La Saint Camille en prestation

La Saint Camille en prestation

 

Eric un patient de la Saint Camille en prestation

Eric un patient de la Saint Camille en prestation

La prestation d’Eric sur un morceau de l’Album « le fou n’est pas foutu » révèle que l’on peut bien espérer les mêmes choses d’un malade stabilisé que d’une personne bien portante. En général, nous retiendrons que le malade ne doit pas être réduit à une personne qui n’a besoin que de manger et boire et prendre ses médicaments: il doit vivre que donc la société lui fasse de la place, il pourra démontrer ses mérites.
Les  malades  mentaux doivent sortir de l’ombre car il ne sont pas nécessairement des incapables.

Ce fut l’occasion pour l’équipe de journalistes de présenter leur premier journal: « Echos de la Saint Camille »: fruit des patients sous la direction de professionnels venus du Canada.

Le journal couplé avec l’album sont une preuve patente que le monde des malades mentaux stabilisés n’est pas une platitude d’où on ne peut rien espérer. La maladie mentale est certes un handicap mais un handicap surmontable.


Leave a Reply

*

Recherche sur ce site :