Le gouvernement s’attaque au phénomène des malades mentaux errants dans les rues, l’Association Saint-Camille sollicitée.

Ce 28 et 29 novembre 2019, une opération de récupération de malades mentaux errants dans les rues de Cotonou a eu lieu. Elle était organisée conjointement par le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance, le centre de psychiatrie publique de Jacquot et l’Association Saint-Camille, cette dernière a reçu 41 malades dont 21 au centre de Tokan et 20 au centre d’Avrankou auxquels des soins sont prodigués.

Notons que le ministère avait sollicité l’Association Saint-Camille  et une séance d’échanges  a eu lieu le 27 Novembre apportant des précisions à cette opération.

Nous saluons l’initiative du ministère car elle s’inscrit dans notre logique de faire reculer les maladies mentales et nous encourageons tout projet convenable dans ce sens. Cette prise active de conscience suivie d’actions peut être le début du déploiement d’une politique efficace à la hauteur des besoins pour des villes sans malades mentaux errants dans les rues.

Notons que cette opération n’est qu’un début, elle pourrait prendre plus d’envergure selon le Ministère.

Vive donc la coopération entre l’Association Saint-Camille et le gouvernement béninois, bientôt plus de malades dans les rues de villes tel est notre souhait.


Des bienfaiteurs d’une église évangélique venus du Canada

Ce mercredi 20 novembre 2019, nous avons reçu une quinzaine de Canadiens membres de la communauté évangélique « LA BIBLE PARLE ». L’accueil a eu lieu à Tokan et le déjeuner à Calavi. Ils ont été encore une fois enthousiasmés par le travail qui se fait à la Saint-Camille.

L’Association Saint-Camille a été honorée de recevoir cette délégation de bienfaiteurs qui n’en est pas à sa première visite à la Saint-Camille.

C’est avec ce genre de soutien que l’ONG peut maintenir et développer ses activités.


Le gouvernement togolais apporte son soutien à l’Association Saint-Camille

Ce lundi 14 Octobre 2019, un accord siège a été signé entre l’ONG « Communauté Saint-Camille-de-Lellis » et le Ministère des Affaires Etrangères du Togo en présence du Ministre des Affaires Etrangères  et du Président de ladite ONG accompagnée d’une délégation de responsables. La signature a eu lieu au sein de ledit ministère.

Un geste que l’ONG a beaucoup apprécié. Par cet accord le gouvernement togolais appui ainsi une œuvre qui a déjà commencée dans ce pays depuis 2015, avec à ce jour plus de 5 000   malades traités dans le pays.

Dans son intervention, le Ministre a insisté sur le bien-fondé de l’œuvre de l’ONG, faisant en même temps l’éloge du Président de l’ONG qu’il n’a pas hésité de qualifier un « Saint-Homme ». À le suivre, on comprendra que ladite ONG a gagné la confiance du gouvernement togolais surtout qu’il a laissé entendre que l’ONG pouvait compter sur le gouvernement togolais.

Prenant la parole, Monsieur Grégoire avec l’humilité qu’on lui sait, a retracé l’historique de l’ONG : ces difficultés, son pèlerinage à Jérusalem, question religieuse obligeant il a décidé d’aider les malades avec les maigres moyens, progressant dans cette voie, il a un jour arrêté son regard sur un malade mental, ce regard éclairé par l’évangile est le point de départ de l’ONG. Ce déclic est resté gravé dans son esprit et aujourd’hui encore il continue à le guider dans les rues et dans les villages à la recherche des malades mentaux, avec des conférences à l’allure de sensibilisation.

Notons que les soins aux malades mentaux est l’activité principale de l’ONG, c’est un combat de tous les jours, il englouti toute la vie du Président qui demeure le moteur de toute ces efforts déployés par son équipe. C’est une initiative que ne cesse de séduire les uns et les autres avec de nombreuses sollicitations. Mais jusqu’à ce jour l’achat des médicaments tant au niveau financier que sur le plan de la disponibilité et des procédures d’accès est un souci pour les responsables sans oublier l’alimentation des malades. L’ONG est soutenue par des dons de particuliers, qui par ailleurs ne sont pas garantis. Ces aides sont pourtant indispensables, vous pouvez ainsi emboiter le pas aux bienheureux bienfaiteurs.

PS : nous avons un module de don sur ce site OU vous pouvez aussi le faire sans crainte avec nos partenaires canadiens sur leur site : http://www.amis-st-camille.org/

 

 


Archives

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.