Bienvenue sur le site des « Oubliés »

 

L’Association Saint-Camille-de-Lellis est une organisation caritative africaine de services pour personnes atteintes de maladies mentales. Implantée en Côte d’Ivoire depuis 1991, elle est présente au Bénin depuis 2004 ainsi qu’au Togo.

Malheureusement, encore de nos jours, la maladie mentale fait peur. Elle est souvent associée, à tort, à une faiblesse, à une perte de contrôle ou encore à des événements pénibles mais spectaculaires, lesquels sont souvent médiatisés.

Dans la compréhension africaine, une personne atteinte de maladie mentale est un possédé du démon, il a été ensorcelé. C’est ainsi que son délire, son comportement inhabituel, bizarre est interprété. Tout le monde s’en tient à distance, personne ne veut le toucher de peur d’être à son tour ensorcelé. En ville, la personne atteinte de maladie mentale est errante, démunie et laissée à elle-même. On s’en éloigne, on l’abandonne à son triste sort. Dans les villages, on peut l’enchaîner à un arbre à la marge du village, parfois jusqu’à sa mort.

Notre association a été créée a Bouaké, Côte d’Ivoire, au début des années 1990 pour ces personnes abandonnées de tous, les « Oubliés ». Fondée et dirigée par Grégoire Ahongbonon, l’Association s’est ensuite implantée à Bondoukou, Côte d’Ivoire, et au Bénin, ainsi qu’au Togo.

En 2014, plus de 60 000 personnes avaient profité de services dans les centres et étaient retournés dans leur milieu de vie pour y reprendre leurs activités. En 10 ans de présence active au Bénin, l’Association a créé 7 Centres d’Accueils qui fournissent gratuitement des médicaments à plus de 20 000 personnes atteintes de maladie mentale chaque mois.